18.000€ récoltés pour la crèche de Rendeux

Centre de secours Vicky & Alexis: campus de sécurité PLOT (Genk)

Vingt élèves de l’école secondaire provinciale de Bilzen participeront à la construction du centre de secours Vicky & Alexis sur le campus de sécurité PLOT à Genk. L’objectif à long terme est de former, entre autres, des chiens de sauvetage. Le moteur du projet est Guy Storms, qui a perdu sa fille et son gendre dans l’explosion de gaz meurtrière à Liège en 2011.

Le nouveau centre de formation de chiens pisteurs de Genk: la presse en parle! (traduction française)

Premier coup de pelle pour le Centre de formation de sauvetage Vicky & Alexis


Il y a onze ans jour pour jour, une explosion de gaz déchirait le cœur de Liège. Quatorze personnes étaient tuées, parmi lesquelles le jeune couple Vicky Storms et Alexis Robert. Vicky et Alexis continuent de vivre à travers la « Fondation Vicky et Alexis », créée par leurs pères, Guy Storms et Benoit Robert, pour aider les victimes de catastrophes. Il y a tout juste un an aujourd’hui, la Province du Limbourg, la Fondation Vicky et Alexis, le PLOT et la Ville de Genk unissaient leurs forces et annonçaient la création du « Centre de formation de sauvetage Vicky & Alexis » sur le site du PLOT à Zwartberg.

Dans ce centre, des chiens et leurs maîtres seront formés à la recherche de personnes disparues ou ensevelies, et les pompiers s’entraîneront à sortir des personnes des décombres.

 

Benoit Robert : « La création d’un centre  de formation des maitres -chiens  et leurs chiens était une évidence puisque Vicky est une Limbourgeoise de Heusden -Zolder.

Après 2 ans  de réunions, avec la collaboration du Plot,  et de toute l’équipe de Mr Vastmans, nous pouvons pose la première pierre de ce centre. Chercher des victimes lors d’une catastrophe ou d’une disparition est extrêmement éprouvant sur les plans physique et psychologique, et la rapidité est vitale. De telles interventions exigent du professionnalisme, ainsi qu’une formation approfondie du chien et de son maître dans des conditions proches de la réalité. C’est pour répondre à ce besoin qu’a été créé ce centre de formation professionnelle. »

Aujourd’hui, c’est le jour J : le centre Vicky et Alexis, premier centre de formation de sauvetage en Flandre (et deuxième en Belgique) va devenir réalité ! Le premier coup de pelle a été donné, et les travaux sont à présent bien lancés.

Un partenariat qui donne des fruits durables

La réalisation effective de ce centre de formation de sauvetage est le résultat d’une collaboration fructueuse entre des partenaires égaux.

La province du Limbourg met le terrain à disposition. Un site que le gouvernement provincial avait acheté en 2012 en vue d’y aménager un campus de formation à la sécurité, autour du PLOT. En 2019 fut construite sur le site une salle d’entraînement multifonctionnelle pour la formation des services de police, de pompiers et d’ambulanciers.

Bert Lambrechts, député provincial, chargé de la sécurité et du PLOT : « Les plans de ce centre de formation de sauvetage étaient sur la table depuis plusieurs années, mais ils n’ont reçu l’aval du conseil provincial que fin 2019, lorsque celui-ci, lors de l’approbation du budget pluriannuel, a donné son feu vert à la construction du nouveau bâtiment principal du PLOT sur ce site. Ce signal a immédiatement ouvert la voie à la demande d’un permis d’environnement pour le centre de sauvetage, qui, d’un point de vue paysager, doit s’intégrer avec le reste du campus, conformément au plan spécial d’aménagement.

Par ailleurs, la Province du Limbourg a également financé la phase de planification.

Pour sa part, la Ville de Genk facilite les travaux de construction et assure le soutien logistique, y compris sur le plan financier : par exemple, la Ville couvre une partie du coût des matériaux. Le bourgmestre Wim Dries : « La ville de Genk est très heureuse de contribuer avec ses partenaires à la réalisation de ce campus de formation de sécurité à Genk. Cette belle initiative, née malheureusement d’un accident tragique, peut néanmoins représenter quelque chose de très positif pour beaucoup de gens. Ce centre de formation permettra des entraînements réalistes afin d’améliorer les futures interventions de sauvetage. Nous nous réjouissons des investissements du PLOT et de la Fondation Vicky et Alexis, et sommes heureux de contribuer aux travaux techniques et à l’aménagement environnemental, ainsi qu’à l’organisation de diverses situations d’entraînement. »

Dernier élément, et non des moindres, la Fondation Vicky et Alexis finance la construction du centre de formation de sauvetage Vicky & Alexis au moyen de dons.

« Nos remerciements vont à tous nos donateurs, à la Province du Limbourg, à la Ville de Genk, à la Protection civile et surtout au PLOT pour son rôle d’instigateur.  Nous remercions tout particulièrement le gouverneur de la Province de Liège, Hervé Jamar, pour son soutien et son engagement au fil des ans », déclare Benoît Robert de la fondation.

La province du Limbourg a recruté le cabinet d’architectes D&A, de Ham, pour dessiner les plans nécessaires avec l’expertise de PLOT. La Fondation Vicky & Alexis intervient en tant que maître d’ouvrage et se fait épauler, pour le suivi des travaux, par l’architecte Robrecht Asnong du bureau d’architectes ESA à Saint-Trond, afin de donner forme au site du centre de sauvetage. Et pour la coordination pratique du chantier, la Fondation peut compter sur les services d’un coordinateur de projet à la retraite. Enfin, les parties techniques sont fabriquées bénévolement par des écoles provinciales d’enseignement technique et professionnel.

 

État d’avancement

La construction de ce site de plus de 3 000 m² bat son plein. La route d’accès a été construite, le terrain a été nivelé et les travaux de clôture sont en cours. Début février, un conteneur sera installé, et la construction des bâtiments de formation débutera.

Le tout sous l’impulsion du PLOT qui, avec toute son expertise dans la formation des chiens de sauvetage pour les pompiers et la protection civile, joue le rôle d’instigateur. Cinq structures d’entraînement seront construites afin de permettre aux chiens de sauvetage et à leurs maîtres de se spécialiser de manière systématique. Outre un parcours d’obstacles, ceux-ci disposeront d’un amoncellement de pneus, d’un amas de palettes et d’une zone d’entraînement jonchée de carcasses de voitures. Le point d’orgue sera constitué d’un énorme amas de décombres qui simulera un bloc d’habitations effondré. Cet amoncellement de débris comprendra un réseau de tuyaux adaptable sur plusieurs niveaux, afin de pouvoir, de manière quasi illimitée, entraîner les chiens aux situations de sauvetage extrêmes. Un sixième bâtiment d’entraînement verra le jour, non pas destiné aux chiens, mais aux équipes de pompiers qui effectueront le sauvetage des personnes retrouvées. Ces équipes apprendront à sortir des victimes des décombres.

La construction des trois premières infrastructures d’entraînement, à savoir l’amoncellement de pneus, les épaves de voitures et l’amas de décombres, aura lieu au printemps ; quant au parcours d’obstacles et à la partie sauvetage, ils seront réalisés au plus tard en 2021.

La mise en service du centre de sauvetage, et donc le début des formations des chiens, est prévue pour l’automne 2021. Dans un premier temps, le PLOT formera, outre des chiens policiers, des équipes de cynologues belges appartenant aux services de pompiers et à la protection civile. Dans une phase ultérieure, le PLOT s’adressera également aux associations canines civiles actives dans ce domaine, afin d’élever leur niveau ou de vérifier leurs compétences au moyen de tests. L’objectif ultime est de disposer d’un plus grand nombre d’équipes de chiens de sauvetage formés afin de pouvoir être déployés sur des théâtres de catastrophes, telles que des tremblements de terre ou de graves explosions.

La construction de ce centre de sauvetage marque la deuxième étape importante du développement du Campus de formation de sécurité du PLOT. « Afin d’être prêts, sur le plan des infrastructures, à relever les défis à venir, nous agrandissons progressivement le Campus de formation de sécurité du PLOT à Genk. En 2019, la salle d’entraînement multifonctionnelle ouvrait ses portes. Aujourd’hui, c’est le lancement de la construction du centre Vicky et Alexis pour la formation des chiens pisteurs et des sauveteurs, et d’ici la mi-2024, un tout nouveau bâtiment verra le jour pour la formation des policiers, des pompiers et des ambulanciers/urgentistes. Ainsi, la Province du Limbourg continuera, avec le PLOT, à offrir des formations de pointe en sécurité et restera une référence en la matière, y compris à l’avenir », conclut le député Bert Lambrechts.

Le nouveau centre de formation de chiens pisteurs de Genk: la presse en parle! (version flamande)

La première pierre du centre de formation de chiens pisteurs de Genk a été posée ce 26 janvier.

La Fondation lance un centre de formation pour chiens pisteurs à Genk.

La Fondation offre 5 voiturettes électriques au service pédiatrie du MontLegia.

La Fondation offre 5 voiturettes au service pédiatrie du MontLegia

La Fondation s’engage dans la lutte contre le coronavirus !

La Fondation Vicky & Alexis a offert 200 masques lavables au centre d’accueil spécialisé pour enfants Les Machiroux, à Ans.